Les blessures au tennis

Publié par Mathieu Gosselin — le mercredi 07 octobre, 2015 à 00:00

Le tennis est un sport grandement pratiqué au Québec, tant au niveau amateur que professionnel. Plusieurs consultations en physiothérapie sont liées à des blessures survenues suite à la pratique de ce sport. À cause de mouvements répétés et de grande amplitude que nécessite la pratique du tennis, beaucoup de blessures surviennent au niveau de l'épaule et du coude.

Au tennis, le service requiert un mouvement d'amplitude extrême afin d'amener la raquette le plus loin possible vers l'arrière avant de frapper la balle. C'est au bout de ce mouvement que peut se produire une lésion appelée « syndrome d'accrochage» de l'épaule, pouvant mener à la tendinite. Dans certains cas, il est aussi possible d'observer une force de torsion sur le tendon du biceps brachial, pouvant causer une déchirure au niveau de son attache à l'épaule. De plus, le joueur doit exercer une très grande force musculaire afin de ramener la raquette au-dessus de la tête et de frapper la balle avec le plus grand impact possible. La vélocité produite à l'épaule à ce moment du service a été évaluée à plus de 2420°/sec chez un athlète de niveau olympique. La répétition de ces mouvements force le corps à s'adapter et certains muscles deviennent beaucoup plus forts que d'autres provoquant un déséquilibre de force musculaire entre les rotateurs externes et les rotateurs internes de l'épaule. Ceci entraîne alors une surcharge au niveau de la musculature stabilisatrice de l'épaule, appelée coiffe des rotateurs. Il est possible d'atténuer ces impacts négatifs de la pratique du sport. En effet, il a été démontré dans la littérature scientifique qu'un programme de renforcement axé sur l'équilibre musculaire améliore le ratio de force des rotateurs externes et internes de 14%. De plus, un programme d'étirement bien adapté diminue de 38% les blessures à l'épaule chez les joueurs de tennis.

L'autre mouvement, le revers peut, quant à lui, entraîner de la douleur au coude due à une tendinite des muscles extenseurs du poignet (aussi appelé épicondylite latérale ou tennis elbow). Cette blessure survient chez 40-50% des joueurs amateurs et est souvent reliée à un changement au niveau de technique. Bien que connue sous le nom de Tennis Elbow, les joueurs de tennis représentent seulement 10% des gens qui en sont atteints dans la population générale!

Finalement, voici quelques trucs à essayer si des douleurs à l'épaule ou au coude se développent, ou si une diminution de puissance, d'endurance ou de contrôle du service est observée:

  1. Appliquer de la glace 12 à 15 minutes sur la région douloureuse
  2. Prendre une période de repos (7jours)
  3. Vérifier les différents aspects techniques

Si les douleurs persistent plus d'une semaine, une consultation en physiothérapie serait de mise afin de résoudre la problématique et de retourner le plus rapidement possible à votre sport!

Partager cet article