X

Nos cliniques sont ouvertes

Étant considérés comme un service essentiel, nos cliniques demeurent ouvertes.

Soyez assurez que nous prenons toutes les mesures sanitaires nécessaires afin d'offrir un service sécuritaire.

Prendre un rendez-vous

Conditions

Bursite

Se développant à la suite dun coup ou de mouvements répétitifs, la bursite apparaît souvent sans crier gare. Découvrez-en davantage sur cette problématique et ses traitements.

 

Quest-ce que cette problématique ?

De nombreuses bourses séreuses sont présentes dans le corps humain. Ce sont des petits coussinets remplis de liquide qui réduisent la friction entre vos os, vos muscles et vos tendons. La bursite désigne linflammation d’une de ces petites poches de liquide, et cela peut mener à une irritation des structures environnantes, soit les tendons et les muscles de larticulation touchée.  L’inverse est également vrai, c’est-à-dire qu’une irritation d’une structure près d’une bourse, exemple un tendon, peut mener à l’inflammation de celle-ci. Elle peut survenir lors d’un impact, par exemple une chute sur le coude peut endommager la bourse olécranienne du coude, mais également celle sous-acromiale de l’épaule. Elle peut également survenir lors de mouvements répétitifs, par exemple quelqu’un qui se lance dans un plan de course trop rapidement peut irriter sa bourse trochantérienne ainsi que son moyen fessier ou même sa bourse de gros orteil en lien avec son halux valgus.  Le cas le plus fréquent de bursite demeure l’irritation de la bourse sous-acromiale à l’épaule, suite à des travaux « hors norme », par exemple, des travaux de peinture ou l’entretien d’un terrain comme la coupe d’un arbre ou le taillage d’une haie. On retrouve la bursite majoritairement dans ces articulations, soit le coude, l’épaule, la hanche et le premier orteil. Il faut faire attention, car la bursite peut aussi être de nature infectieuse et demander un suivi médical plus serré.

 

Quels sont les symptômes ?

Qu'elle soit de nature infectieuse ou non, la bursite se manifeste généralement par de la douleur ainsi que par linflammation de larticulation où elle se produit. On retrouve donc des signes inflammatoires, c’est-à-dire de la chaleur, de la rougeur ou même de l’oedème ou de « l’enflure» dans la région atteinte.  Ce gonflement peut parfois être visible selon le niveau d’inflammation. La douleur va être reproduite lors de certains mouvements qui impliquent cette articulation. Si elle est dorigine infectieuse (septique), la bursite peut causer de la fièvre et des lésions au niveau de la peau.

 

Quels sont les traitements possibles ?

Dans un premier temps, il est important de reposer quelques jours l’articulation qui  est affecté par la bursite, afin de diminuer l’irritation et l’inflammation. Le repos n’implique généralement pas son immobilisation complète! Les conseils des phytothérapeutes, afin de doser adéquatement le repos sont importants. Lors de l’évaluation, ceux-ci pourront déterminer quels mouvements sont problématiques et devraient être limités temporairement dans votre cas. Il est important de continuer de bouger dans les limites acceptables, afin d’optimiser la vascularisation et de garder un style de vie le plus actif possible. Du repos, il en faut, mais pas trop…

La cryothérapie implique l’exposition de larticulation douloureuse au froid pendant un certain laps de temps, notamment avec de la bonne vieille glace. Cette méthode peut aider à réduire la douleur associée à la phase inflammatoire. Elle vous permettra de commencer plus rapidement la reprise de vos activités. L’objectif demeure de vous permettre de recommencer à bouger rapidement.

Lorsque la phase douloureuse diminue, il est recommandé de reprendre vos activités de façon graduelle.  Les physiothérapeutes peuvent vous aider à vous fixer des objectifs à courts et à longs termes afin de retrouver votre niveau d’activités d’avant votre blessure. En ciblant les bons exercices au niveau de la mobilité, de la force, de la souplesse ou au niveau du contrôle moteur, ils peuvent vous donner des outils concrets et adaptés à vos besoins, afin de progresser, tout en limitant la douleur.  Que ce soit pour retrouver votre autonomie, ou votre puissance dans un sport, les physiothérapeutes ajusteront le plan de traitement en lien avec vos objectifs, pour vous permettre de guérir de cette condition.

Il est important de comprendre que dans un cas de bursite, l’inflammation de la bourse doit diminuée, mais, afin d’éviter certaines complications, tels que l’épaississement de celle-ci, la cause du frottement initial présent dans cette région doit être adressée de façon prioritaire. Le mouvement doit donc reprendre, mais de façon optimale et le contrôle moteur est la clé en physiothérapie pour cet aspect préventif. 

 

Les traitements d’une bursite vont également inclure une portion de thérapie manuelle. C’est-à-dire que les physiothérapeutes peuvent travailler avec leurs mains la mobilité de certaines articulations ou certaines tensions musculaires si des raideurs à l’évaluation sont notées.

Au niveau médical, la prise de médicaments anti-inflammatoires ou l’injection de corticostéroïdes peut parfois être conseillés et s’il s’agit d’une bursite septique, il faudra prendre des antibiotiques pour combattre l’infection qui en est à lorigine.

Vous désirez rencontrer un spécialiste?

Prendre rendez-vous