X

Nos cliniques sont ouvertes

Étant considérés comme un service essentiel, nos cliniques demeurent ouvertes.

Soyez assurez que nous prenons toutes les mesures sanitaires nécessaires afin d'offrir un service sécuritaire.

Prendre un rendez-vous

Approches spécialisées

Plasma riche en plaquettes (PRP)

Qu’est-ce que le PRP?

Les injections de plasma riche en plaquettes (PRP) sont nouvelles dans le traitement des conditions musculosquelettiques et sont très prometteuses selon la littérature scientifique. Les plaquettes sont présentes naturellement dans le sang et sont responsables de la coagulation sanguine, mais également de la libération de protéines et de facteurs de croissance qui contribuent à la réparation tissulaire. Selon le protocole utilisé, le PRP a une concentration de plaquettes 3 à 8 fois plus grande que le sang régulier. Ainsi, l’injection de PRP au site d’une lésion favorisera la réparation des tissus endommagés.

 

Comment procède-t-on?

Une rencontre est d’abord planifiée avec notre médecin du sport afin de confirmer que vous êtes candidat aux injections de PRP. Par la suite, un rendez-vous sera planifié pour prélever un échantillon sanguin qui sera centrifugé pour en retirer le plasma riche en plaquettes. Celui-ci sera ensuite injecté au site de blessure sous échographie lors d’une même visite. Il est recommandé d’éviter la prise de médication anti-inflammatoire dans les 2 semaines précédant cette visite. Des recommandations vous seront ensuite remises afin d’optimiser l’efficacité de l’injection. Finalement, un suivi en physiothérapie sera important à débuter une semaine après l’injection. 

 

Pourquoi se faire injecter du PRP?

Dans certaines conditions de douleur chronique telles que l’arthrose du genou et les problématiques tendineuses (ex : épicondylite, tendinopathie rotulienne), il existe un débalancement entre la dégradation et la réparation tissulaire. Le PRP permet dans ces situations de rétablir un métabolisme plus sain dans le but de favoriser la réparation des tissus et d’offrir un environnement plus optimal à la guérison lorsque les traitements usuels de base ont échoué.

 

À respecter après l’injection.

Puisqu’un des mécanismes d’action du PRP est de repartir le processus inflammatoire dans la région voulue, il est important d’éviter toute médication anti-inflammatoire pour une période de 2 semaines suivant l’injection. De plus, pour les 2 semaines suivant l’injection, il est recommandé de limiter les activités stressantes pour la zone injectée. Vous pouvez effectuer vos tâches à la maison en vous assurant que la douleur demeure sous 3/10. D’autres recommandations peuvent être données selon la zone injectée.

 

Importance de la physiothérapie après l’injection.

Malgré les évidences scientifiques solides en faveur des injections de PRP, cette injection favorise principalement 2 des 3 phases de guérison normale des tissus soient la phase inflammatoire et la phase proliférative. La 3e phase est la phase de remodelage et nécessite une activation de l’articulation ou du tendon visé de façon progressive et adaptée à chaque patient. Voici pourquoi il est très important d’obtenir les conseils d’un physiothérapeute pour qu’un suivi soit mis en place avec vous et pour que toutes les phases de guérison soient optimisées.

 

Résumé de la prise en charge lors d’injection de PRP

1-    Rencontre avec notre médecin du sport pour établir la pertinence du PRP.

2-    Rendez-vous pour prise de sang et injection du PRP sous échographie. Il est recommandé d’être accompagné lors de cette visite.

3-    Repos relatif de la zone injectée pour 2 semaines (activités domestiques permises avec douleur inférieure à 3/10) Arrêt de toute médication anti-inflammatoire pour 2 semaines. Des analgésiques peuvent être prescrit pour les premiers jours.

4-    Début de la physiothérapie 1-2 semaine après l’injection.

5-    Rendez-vous de suivi avec le médecin 8 semaines après l’injection. Une deuxième injection de PRP pourrait être nécessaire dans certains cas.

6-    Reprise graduelle des sports 8-12 semaines après l’injection.