3 conseils du printemps pour la course à pied

Publié par Isabelle Legal pht — le lundi 19 mars, 2018 à 00:00

3 conseils du printemps pour la course à pied - Évolution Physio

Ah! Le printemps…Trois conseils pour en profiter pleinement!

Dès la fin de l’hiver, la plupart des gens prennent un ou des engagements pour la saison de course à pied qui débute avec des objectifs précis; un 10km en moins d’une heure, un premier 21.1 km à 5min30sec/km ou un premier marathon complété…

C’est une bonne période de l’année pour prendre le temps de réfléchir aux années précédentes, ce qui a bien été, ce qui a moins bien été, ainsi que les erreurs qu’on veut éviter de reproduire. Cela permet de mieux définir les objectifs pour la prochaine saison qui s’amorce.

Premier conseil : Fixer vous des objectifs à court terme

Vos événements sont souvent des buts avec une distance désirée et un temps convoité, donc des objectifs à long terme. Fixer vous également des objectifs à court terme en divisant vos objectifs en petites étapes. Par exemple, pour le premier mois, réussir à courir 3x/semaine beau temps, mauvais temps est une belle façon de commencer sa saison. Pour le deuxième mois d’entraînement réussir à tenir le quart de sa distance sur le temps désiré est un excellent but à atteindre. Avec plusieurs objectifs réalisables, viennent plusieurs victoires en cours de route!

Deuxième conseil : Ayez un plan détaillé

En décortiquant ainsi votre saison, il est plus facile de se faire un plan qui détaille comment se rendre aux différents objectifs pour profiter d’une belle saison de course à pied. La lecture de plusieurs livres sur le sujet peut vous aider à construire un programme adapté à vos objectifs. Un professionnel de la santé, certifié en course à pied peut également vous aider à personnaliser ce plan par rapport à votre condition.

Troisième conseil : Consulter pour mieux cibler

N’hésitez pas à faire évaluer votre course ainsi que les différents facteurs intrinsèques (votre souplesse, force et mobilité) et extrinsèques (chaussures, surface d’entraînement…) reliés à cette activité. Cette évaluation avec un physiothérapeute vous permettra d’avoir un plan de course, ainsi que des exercices et des conseils propres à votre condition, afin de diminuer les risques de blessures et mieux réussir les objectifs que vous vous êtes fixés. Tout faire pour limiter les risques de blessures est primordial, afin d’avoir la motivation et la forme physique pour une belle saison de course à pied.

Finalement :

Il n’est pas normal d’avoir mal en courant, même si on débute en course à pied, ou même si on veut absolument se classer pour le marathon de Boston. Ne laissez pas trainer ces bobos, qui plus tard pendant la saison, peuvent nuire à vos objectifs et même vous obliger à prendre un repos forcé. N’hésitez pas à consulter un professionnel de la santé que ce soit pour une périostite, une fasciite, un mal de genou, une tendinite une bursite ou une bandelette récalcitrante, courir sans douleur est toujours plus agréable.

 

Isabelle Legal, physiothérapeute et passionnée de course à pied,  Clinique Évolution Boisbriand

Partager cet article